Et vous pensez avoir une ‘mauvaise mémoire’…

L'affiche du film Henoïda

Source: license ‘Fair use’ via Wikipedia – https://en.wikipedia.org/wiki/File:Memento_poster.jpg

Beaucoup de monde pensent qu’ils ont une ‘mauvaise mémoire’ et ce n’est pas le cas. Ils ont juste besoin de comprendre un peu comment la mémoire fonctionne et comment en tirer le maximum. Mais la mémoire est une fonction cognitive très complexe et des atteintes de certaines parties du cerveau peuvent provoquer des troubles de mémoire assez surprenants…

Amnésie antérograde, l’oubli à mesure

Les personnes atteintes d’une amnésie antérograde sont incapables de se rappeler des évènements qui arrivent après le début de cette amnésie. Vous connaissez peut-être le film Memento, de Christopher Nolan. Ce film est une bonne illustration de ce qu’est l’amnésie antérograde. Le personnage principal oublie rapidement ce qu’il vit : il oublie « à mesure » que les choses se passent, obligé de prendre des photos et des notes des personnes, évènements qu’il rencontre. SPOILER : ça se termine mal…

Amnésie rétrograde, l’amnésie du passé

Lors d’une amnésie rétrograde, se sont au contraire les évènements qui sont survenus avant l’accident qui ne sont pas souvenus. Cette atteinte est souvent traitée dans des films mais rarement avec justesse.

L’ictus amnésique, un phénomène qui peut toucher tout le monde !

Ce phénomène impressionnant se caractérise par un trouble soudain et transitoire de la mémoire (il dure entre 4 et 7 heures). Cette amnésie provoque un oubli à mesure, donc une amnésie antérograde. Il est pendant cet état impossible de retenir quoique ce soit : on oublie au fur et à mesure ce qu’il se passe (on ne reconnait plus le lieu où on est, de pourquoi on y est, des conversations que l’on a…). Ce phénomène peut arriver à tout le monde, mais touche principalement les personnes entre 50 et 80 ans, suite à un effort physique, à un stresse ou encore à un changement de température (souvent celui-ci arrive le matin en prenant sa douche). Mais ne vous inquiétez pas, ce trouble est bénin.

Qui es-tu ? Ou la prosopagnosie

La prosopagnosie est un trouble de la reconnaissance des visages : les personnes qui en sont atteintes sont dans l’incapacité d’identifier ou de mémoriser les visages humains. Si vous étiez victime de cette maladie, vous ne reconnaitriez personne, ni même vos proches.

Ces personnes se basent alors sur des caractéristiques physiques de leurs entourages pour les reconnaitre : la coiffure, le maquillage, l’odeur ou encore la démarche…

Sachez que l’acteur Thierry Lhermite, le co-fondateur de la société Apple, Steve Wozniak, et la princesse héritière Victoria de Suède sont tous victimes de cette maladie

L’hypermnésie : Le 17 juillet 2003, je faisais ….

La mémoire autobiographique, c’est-à-dire des évènements liés à la vie de la personne, est excessive. La personne retient une quantité monstrueuse de détails rencontrés dans sa vie de manière totalement involontaire tel que le repas qu’elle a mangé à telle date il y a 4 ans…

Un mauvais super-pouvoir donc, car les personnes atteintes de cette pathologie la voient comme un fardeau, le flux de souvenir étant constant et incontrôlable, fatiguant ainsi l’esprit de ces personnes.

Pour cet article, nous remercions Laetitia Legoux, spécialiste en psychologie cognitive appliquée à l’éducation numérique.

Plus d’infos sur la mémoire

Si vous vous inquiétez de ne pas pouvoir retenir tout ce que vous apprenez, soyez inspiré par les exploits mentaux extraordinaires de gens qui ont une mémoire ordinaire.